Reportage

Quinta Da Alorna

Maxime Bertin

2 octobre 2018
 
Le soleil ne s’était pas encore levé sur Genève que la Team Berthaudin était déjà debout, grand sourire, autour d’un premier café à 4h45 à l’aéroport de Cointrin.
Le programme de la journée? Un allez-retour au Portugal, dans le but de parfaire nos connaissances de ce magnifique domaine « Quinta da Alorna » que nous représentons en Suisse.
S’imprégner de son histoire, rencontrer les gens qui œuvrent chaque jour pour le plaisir de nos papilles, marcher dans les vignes pour parler terroirs et travail à la vigne, goûter les quelques raisins encore accrochés aux ceps pour mieux ressentir l’expression de ces cépages otochtones, déguster les vins, se mettre à table autour d’un repas unique et chaleureux, et partager des moments profondément humains, ce que nous adorons faire par dessus tout.
8h30, nous arrivons à Lisbonne aéroport, et c’est Mr Pedro Lufinha en personne, Directeur Général Quinta da Alorna, qui nous conduit au domaine.
Après 3/4 d’heure de route nous arrivons. A l’entrée de la propriété, un grand portail, s’ouvrant sur une grande allée, nous menant tout droit à ce palais sublime, emblème de Quinta da Alorna. Nous sommes de suite sous le charme, ce palais du 18ème est splendide, ces jardins resplendissants. Nous entrons, accueillis chaleureusement, un petit déjeuner nous est servi pour nous redonner des forces, et nous nous laissons emporter dans le récit de la longue et fabuleuse histoire du domaine.
Faire court pour vous présenter un domaine riche d’une histoire de bientôt 300 ans n’est pas mince affaire, mais je m’y attelle dans l’avion nous ramenant en Suisse.
Son histoire débute en 1723, lorsque Don Pedro De Almeida, de retour d’Inde, après la conquête du Fort Alorna, nomme cette propriété « Quinta da Alorna ».
Le domaine est situé dans le centre du Portugal, non loin de Santarém, à Almeirim précisément, dans la région du Tejo.
Plusieurs générations, plusieurs familles se succèdent. Aujourd’hui détenu par la famille Lopo De Carvalho, ce sont, tenez-vous bien, pas moins de 2800 hectares au total. Je vous rassure, la partie vigne ne représente que 220 hectares. Le reste me direz-vous? 1900 hectares de forêts, de chênes-liège, pins et eucalyptus principalement, et quelques 600 hectares de cultures de légumes, tels que maïs, pois, oignons pommes de terre, etc.
« Impressionnant », ce sont nos mots, « Wouah c’est immense en fait! »
Mais ce qui l’est le plus, c’est le soin apporté à toutes ces cultures, la rigueur dans le travail au quotidien, et la recherche pour des cultures propres et les plus vertes possibles. Pour info, 80% des vignes sont vendangées à la main !
 
Dans cette grande et belle cave, le chef et une cheffe, Martta Reis Simões, et depuis 10 ans.
Jeune et talentueuse œnologue, elle remporta notamment le titre de « Best Young Winemaker of Portugal » en 2013.
Sa connaissance parfaite des terroirs, l’ensemble de son travail dans les vignes et en cave, ont contribué à transformer et faire progresser la qualité des vins. Aujourd’hui, la fraicheur, finesse et équilibre sont à l’honneur.
 
Voici nos impressions sur quelques cuvées dégustées ce jour:
 
-Quinta da Alorna blanc 2017: Assemblage de Fernão Pires, Arinto, Sauvignon blc et Marsanne. La robe est jaune pâle aux reflets verts. Le nez se présente sur des arômes exotiques, de citron, d ananas. En bouche, c’est frais avec de jolies notes pommes acidulées, du volume avec un petit gras en milieu, donnant une très belle équilibre à cette cuvée.
-Quinta da Alorna, Touriga Nacional 2015: Robe rouge pourpre aux reflets violacés. Nez très frais de fleurs de violettes et fruits noirs comme la mûre et le cassis. En bouche, gourmandise de petits fruits noirs, beaucoup de fraîcheur et belle longueur lui donnant sapidité.
-Quinta da Alorna Reserva rouge 2015: Assemblage de 65%Touriga Nacional et 35%cabernet sauvignon. Elevage en barrique 12 mois. Belle robe violine foncée et brillante. Un très joli nez de mûres sauvages et d'épices. La bouche est charmeuse, mélanges de fruits noirs bien mures, un boisé présent mais très bien intégré. Le vin a du volume, un potentiel certain, ainsi que du plaisir a donner.
-Marquesa de Alorna, Grande Reserva rouge2013: C'est tout simplement le meilleur d'Alorna. Son assemblage est secret, et même en insistant, nous n'avons pas réussi à en savoir plus. Sélection des plus vieilles vignes, tri très rigoureux, rendements très faibles, c'est la crème de la crème ! 14 mois d'élevage en barriques francaises et 12 mois en bouteille par la suite. Nez d'une grande maturité, profond et complexe.
Un savoureux mélange de notes florales de violettes, de fruits noirs, de fruits secs au nez. En bouche, de douces notes chocolatées viennent, les épices, la barrique est présente car le vin est encore bien de nous montrer tout son potentiel ! Grandissime !
 
Météo locale radieuse, lieu extraordianire, vins délicieux, nous sommes heureux !
Les vins portugais n'ont pas à rougir face des vins de notoriété plus grande bien au contraire !
 
 
Muito obrigado
 
Maxime Bertin


 

Recommandations

Quinta Da Alorna Rosé

2017 - 75 cl

Quinta Alorna

Carton de 6 unités
CHF 8.90
Prix unitaire

Quinta Da Alorna Blanc

2017 - 75 cl

Quinta Alorna

Carton de 6 unités
CHF 8.90
Prix unitaire

Quinta Da Alorna Rouge

2015 - 75 cl

Quinta Alorna

Carton de 6 unités
CHF 8.90
Prix unitaire

Quinta Da Alorna Reserva

2015 - 75 cl

Quinta Alorna

Carton de 6 unités
CHF 14.80
Prix unitaire

Marquesa De Alorna

2013 - 75 cl

Quinta Alorna

Carton de 3 unités
CHF 26.50
Prix unitaire

Découvrez l’univers Berthaudin

Recevez nos actualités, les informations sur nos évènements ainsi que nos dernières offres spéciales.

Rester informé